L’eau et assainissement

Le service public de l’eau et de l’assainissement s’organise autour de plusieurs acteurs

  • La communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau, le décideur ; gère la compétence eau et assainissement pour l’ensemble des 26 communes depuis le 1er janvier 2018
    C’est la collectivité qui organise le service de l’eau. Elle prend les décisions nécessaires et investit en conséquence. Elle est propriétaire des installations qui se trouvent sur son territoire comme les forages, les stations d’épuration, les réservoirs ou encore le réseau de distribution d’eau potable
  • Veolia Eau, la Saur, la Lyonnaise les délégataires effectuent au quotidien l’ensemble des tâches d’exploitation et veillent 24h/24 au bon fonctionnement des installations. Elles assurent également la relation avec les abonnés (relevé de compteurs, facturation, information)
  • Le Parc Naturel Régional du Gâtinais Français anime le Service Public d’Assainissement Non Collectif
 EAU POTABLE ASSAINISSEMENT
Commune Délégataire COLLECTIF NON COLLECTIF
(fosse septique)
Délégataire Diagnostics Délégataires et diagnostics
Achères-la-Forêt VEOLIA PNRGF
Arbonne-la-Forêt VEOLIA VEOLIA PNRGF
Avon VEOLIA VEOLIA VEOLIA VEOLIA
Barbizon VEOLIA SAUR SAUR
Bois-le-Roi SAUR VEOLIA CAPF
Boissy-aux-cailles VEOLIA PNRGF
Bourron-Marlotte SAUR SAUR SAUR SAUR
Cély VEOLIA VEOLIA PNRGF
Chailly-en-Bière VEOLIA VEOLIA VEOLIA
Chartrettes VEOLIA VEOLIA CAPF
Fleury-en-Bière VEOLIA VEOLIA PNRGF
Fontainebleau VEOLIA VEOLIA VEOLIA VEOLIA
Héricy VEOLIA VEOLIA VEOLIA VEOLIA
La Chapelle-la-Reine SAUR SAUR PNRGF
Le Vaudoué VEOLIA SAUR SAUR
Noisy-sur-École VEOLIA SAUR SAUR
Perthes VEOLIA VEOLIA VEOLIA
Recloses SAUR SAUR SAUR SAUR
Saint-Germain-sur-École LYONNAISE VEOLIA VEOLIA
Saint-Martin-en-Bière VEOLIA SAUR PNRGF
Saint-Sauveur-sur-École VEOLIA VEOLIA VEOLIA PNRGF
Samois-sur-Seine SAUR SAUR SAUR SAUR
Samoreau VEOLIA VEOLIA VEOLIA VEOLIA
Tousson VEOLIA SAUR PNRGF
Ury VEOLIA SAUR PNRGF
Vulaines-sur-Seine VEOLIA VEOLIA VEOLIA VEOLIA

L’eau potable

Pour toute demande de raccordement, technique et facturation, joindre le délégataire intervenant sur votre commune

  • VEOLIA 0 969 360 400
  • SAUR 03 58 58 20 20  (de 8h à 18h)
  • LA LYONNAISE 0 977 409 430

En cas de difficultés rencontrées avec le délégataire, contacter le Pays de Fontainebleau au 01 64 70 10 80

La Qualité de l’eau dans votre commune

l’ARS Ile-de-France (Agence Régionale de Santé) assure le contrôle des eaux de consommation et des eaux de loisirs.

commune délégataire Rapport annuel sur la qualité de l’eau distribuée par l’ARS Lien unique pour les analyses ponctuelles
Achères-la-Forêt VEOLIA acheres 2016

Ministère chargé de la santé 

Résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine

 

 

 

 

Les rapports d’analyses sont disponibles sur papier en mairie et au siège du Pays de Fontainebleau, 44 rue du château, 77300 Fontainebleau

Arbonne-la-Forêt VEOLIA arbonne
Avon VEOLIA avon
Barbizon VEOLIA barbizon
Bois-le-Roi SAUR bois_le_roi
Boissy-aux-cailles VEOLIA boissy_aux_cailles
Bourron-Marlotte SAUR bourron_marlotte
Cély VEOLIA cely
Chailly-en-Bière VEOLIA chailly_en_biere
Chartrettes VEOLIA chartrettes
Fleury-en-Bière VEOLIA fleury_en_biere
Fontainebleau VEOLIA fontainebleau 1

fontainebleau 2

Héricy VEOLIA hericy
La Chapelle-la-Reine SAUR chapelle_la_reine
Le Vaudoué VEOLIA vaudoué 2017
Noisy-sur-École VEOLIA noisy_sur_ecole
Perthes VEOLIA perthes
Recloses SAUR recloses
Saint-Germain-sur-École LYONNAISE saint_germain_sur_ecole
Saint-Martin-en-Bière VEOLIA saint_martin_en_biere
Saint-Sauveur-sur-École VEOLIA saint_sauveur_sur_ecole
Samois-sur-Seine SAUR samois_sur_seine
Samoreau VEOLIA samoreau
Tousson VEOLIA tousson
Ury VEOLIA ury
Vulaines-sur-Seine VEOLIA vulaines_sur_seine

Le coût de l’eau

Les activités nécessaires au service de l’eau potable et de l’assainissement sont nombreuses : c’est cela que chaque citoyen paye et non la simple utilisation de l’eau qui est un bien collectif. Ainsi votre facture d’eau comprend toutes les actions liées à la production et à la distribution de l’eau, à son assainissement, et les redevances reversées aux organismes publics (comme les agences de l’eau) pour financer les actions de lutte contre la pollution et la modernisation des réseaux de collecte. Le service client et le service d’urgence 24h/24 y entrent également en compte. Ces éléments expliquent donc que le prix de l’eau varie d’une commune à une autre.

Le traitement de l’eau

L’eau potable distribuée sur le territoire de la communauté d’agglomération du Pays de Fontainebleau est puisée à plusieurs mètres de profondeur dans la nappe phréatique. Mais avant d’être consommée, celle-ci doit d’abord être traitée. L’eau qui arrive à votre robinet est un produit alimentaire. Sa qualité répond à des normes très strictes : pour être déclarée potable, l’eau du robinet doit répondre à 56 paramètres définis par le Ministère de la Santé. Sur le territoire de la communauté d’agglomération, ce sont 6986 analyses qui sont réalisées chaque année par les autorités sanitaires et par le délégataire du service public. Cela représente 19 analyses par jour. L’eau est un des produits alimentaires les plus contrôlés. L’objectif est de pouvoir consommer l’eau du robinet en toute confiance. L’eau du robinet contient des minéraux essentiels à la santé. L’eau distribuée est une eau plutôt moyenne en dureté. La ressource ayant une origine différente pour les communes du territoire, la minéralisation est légèrement différente.


L’assainissement

L’assainissement collectif

Pour toute demande de raccordement au réseau d’assainissement public, contacter le Pays de Fontainebleau au 01 64 70 10 80 ou par courriel à service.travaux@pays-fontainebleau.fr
Le raccordement au réseau d’assainissement public donne lieu à autorisation et perception de la Participation Assainissement Collectif (PAC) qui s’élève à 2 200€ (actualisable) pour une maison individuelle ou par appartement pour du collectif ou par tranches de surface pour les immeubles autres que du logement. Pour toute demande technique et facturation, joindre le délégataire de votre commune.

  • VEOLIA 0 969 360 400
  • SAUR 03 58 58 20 20  (de 8h à 18h)

L’assainissement non collectif

Toutes les nouvelles installations sont soumises à autorisation. Une étude préalable doit être validée par le prestataire en charge du Service Public d’Assainissement Non Collectif. Une conformité est réalisée à l’issue des travaux.
Les installations existantes sont soumises à des contrôles obligatoires. En cas de non-conformité ou non réalisation du contrôle réglementaire, la communauté d’agglomération applique des pénalités (doublement du coût de contrôle) tous les ans jusqu’à réalisation des travaux ou du contrôle.

  • VEOLIA 0 969 360 400
  • SAUR 03 58 58 20 20  (de 8h à 18h)
  • PNRGF  01 64 98 73 93

Le diagnostic assainissement

Un diagnostic assainissement (collectif et non-collectif) est obligatoire depuis le 1er décembre 2018, lors de la création d’une habitation individuelle. En cas de non conformité, l’administré dispose d’un délai d’un an pour réaliser les travaux de mise en conformité. Passé ce délai, la communauté d’agglomération procédera au doublement de la taxe d’assainissement jusqu’à la réalisation effective de la mise en conformité.

Les eaux pluviales

Depuis le 1er avril 2019, les eaux pluviales doivent être séparées des eaux usées et conservées à la parcelle. Cette mesure concerne à la fois, les cessions d’habitations individuelles existantes et toutes les constructions nouvelles. En cas de cession, les eaux pluviales doivent impérativement être séparées des eaux usées et conservées à la parcelle. Pour les nouvelles constructions, la Communauté d’agglomération émet un avis au stade de l’instruction sur l’ensemble des documents d’urbanisme ci-dessous :

  • CUb division
  • DP (Déclaration Préalable) engendrant la création de surfaces supplémentaires
  • Permis d’aménager
  • Permis de construire.

Au dépôt de ces documents auprès du service d’Urbanisme, pour obtenir un avis favorable, il doit être fourni IMPÉRATIVEMENT une note de gestion des eaux pluviales qui comprend :

  • La gestion impérative des eaux pluviales à la parcelle
  • La réalisation d’une étude d’infiltration
  • La prise en compte d’une pluie vingtennale (volume de pluie le plus important sur les 20 dernières années
  • Le descriptif et le dimensionnement des ouvrages qui permettront de gérer les eaux pluviales.

A l’issue de la construction, une conformité relative à la gestion de l’assainissement sera réalisée.

Les piscines

La construction d’une piscine nécessite le dépôt d’une Déclaration Préalable auprès du service urbanisme compétent. Les eaux de vidange de la piscine devront impérativement être conservées à la parcelle après dé-chloration.

Les stations d’épuration

Au nombre de 15 sur le Pays de Fontainebleau, elles assurent le traitement des eaux usées.


Focus sur la STEP (Avon)

© Frédéric Perrot

© Frédéric Perrot

© Frédéric Perrot

La  station de traitement des eaux usées inaugurée en décembre 2012 a été construite afin de remplacer l’ancienne station d’épuration dont la capacité n’était plus adaptée à l’augmentation de la population et aux charges de pollutions à traiter par temps de pluie. La réalisation de cette installation s’est inscrit également dans un contexte de mise en conformité du système d’assainissement, du respect des normes DERU (normes Directive Européenne sur les rejets urbains), et de la reconquête du milieu naturel.

Les produits traités par la STEP
La station d’épuration permet de traiter les eaux usées, mais aussi les boues et les sous-produits tels que : graisses, matières de vidanges issues des fosses septiques et matières de curage des réseaux d’assainissement. Elle permet également de traiter l’air et le bruit pour une démarche « zéro nuisance » : les ouvrages susceptibles de dégager des odeurs sont couverts, ventilés et désodorisés (désodorisation physico-chimique). Les équipements susceptibles de produire du bruit sont placés dans des locaux insonorisés.
Les boues issues du traitement sont déshydratées par des centrifugeuses, puis évacuées vers le four d’incinération de Dammarie-les-Lys.

Le système de traitement
La STEP a une capacité en pointe de 60 000 équivalents-habitants, pour un débit journalier de 24.000 m3/jour. Ainsi, elle permet de traiter les pollutions émises par les 60 000 habitants de la communauté d’agglomération.
La station d’épuration recourt à un traitement membranaire permettant des niveaux de rejets très poussés de qualité « eaux de baignade » . Ce système consiste à filtrer l’eau à travers des trous 10.000 fois plus petits que les pores de la peau, ce qui élimine les impuretés, mais également les bactéries et les virus. L’eau rejetée dans la Seine possède donc les caractéristiques d’une « eau de baignade ».
Un décanteur primaire permet également d’éliminer une part importante de la pollution sans consommation significative d’énergie électrique, et sans réactifs.

La STEP et l’environnement
La STEP a été réalisée dans une démarche écologique :

    • Architecture moderne et épurée pour une intégration optimale dans l’environnement,
    • Équipements adaptés pour lutter contre les nuisances (bruit, odeurs, pollution visuelle…),
    • Préservation de la biodiversité : aire écologique dédiée à la faune et à la flore locale.
    • A noter : des visites du site sont organisées (sur demande) depuis février 2013.
      Pour toute demande : merci de contacter directement la communauté d’agglomération au : 01 64 70 10 80 / accueil@pays-fontainebleau.fr
      Pour en savoir plus, découvrez le document de présentation de la station : plaquette STEP[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]